Qui suis-je ?

Bonjour,

Je suis Magda Hoibian, Artiste peintre (CLIC mon site ici) et donnant des stages de Peinture Intuitive pour adultes et ados (Clic là.).

Je suis une femme (genrée oui donc 😉 ) une maman d’une très grande fille qui n’est presque pas allée à l’école et cherche à construire sa vie loin de la famille maintenant, et je suis complètement pas normale, atypique. (A mon corps défendant ! )

Ici c’est mon blog pour parler de ce dont je trouvais que je parlais trop (mais pas assez de façon développée) sur le fameux réseau facebook… ! Et principalement en cours de route de mes lectures, que je partage sur Babelio et que je souhaite rapatrier ici , et continuer, (Je suis affamée de littérature et contes) et de poésies que j’écris en écho à ma peinture et que je travaille ( peu oui dis donc !) souvent à partir de photographies que je prends d’instants … (Ou pas…)

Maintenant,ça va être un vrai défi pour moi … Parce que ça demande quand même un peu de temps et que je suis déjà bien occupée…Mais c’est une envie donc je devrais y arriver !

Ecrire sur ce blog, plutôt que de le faire ”vite fait” sur Instagram , d’ailleurs j’ai supprimé le compte insta qui devait correspondre à ce blog. Moi qui ai résisté si longtemps aux smartphones… °c°

Hum…. Je crois bien que j’avais de bonnes raisons… C’est à la fois très pratique et trop tentant.Même si je n’y suis pas scotchée…

Je suis une entre deux. J’apprécie par moments Instagram, surtout pour mon compte d’artiste, mais j’ai parfois le sentiment que nous nous faisons toutes et tous avoir.

via GIPHY

Alors quand je prends le temps (et ça c’est vraiment moi ! ) de me mettre à re-découvrir des blogs, de prendre le temps de les lire, j’avoue que j’aime vraiment beaucoup cela.

Ces univers aussi agréables et intéressants que de bons magazines papier….

via GIPHY

Bref, je suis Magda Hoibian, une artiste, une femme, mère, épouse (je n’aime pas le mot ? On en causera ! ) une féministe à ma façon .Une femme qui a choisi il y a plus de dix ans de quitter les mégapoles pour vivre en campagne (mon clavier a tapé vibre en place de vivre j’aime bien… Pour vivre et vibrer ! ) et qui a mis, en trio ( mari, fille et myself ), environ 10 ans pour trouver le coin de campagne qui nous allait … (Là pour le coup, on a été lents… ) (Mais je ne sais jamais si nous resterons pour toujours là où nous sommes : Je trouve ça trop effrayant de ne plus bouger un jour ! )

Je suis en tout cas.

On me dit authentique, chaleureuse, un peu trop ceci ou cela. Beaucoup trop sensible, beaucoup trop réactive, beaucoup trop tout ! Mais je suis juste moi…

via GIPHY

J’aime les arts. Depuis bien  avant que de m’être autorisée à devenir moi-même artiste plasticienne….

Je ne pourrais vivre sans musique, chanson, littérature, peinture, cinéma, arts du spectacle, danse etc même si je ne vais pas voir autant de spectacles et d’expositions que je le souhaiterai.

Mais je vis près de la Nature, la grande magicienne qui inspire bon nombre de créateurs et créatrices…

via GIPHY

Et j’aime ce choix. Même s’il ne fut pas toujours facile. Ce fut un choix judicieux en tout cas.

J’aime nous soigner avec des plantes et des huiles essentielles, éviter les antibiotiques, m’enduire la face d’huile végétale, trouver à ma fille des protections menstruelles nouvelles qui lui donnent douceur et protègent et sa vulve et la planète, tenter de manger sain , et me remetre à potager et avoir nos propres poulettes pour les oeufs et le plaisir assumé de les voir vivre…

J’ai aimé accompagner notre fille hors des sentiers du système scolaire tout tracé, en lui proposant une vie en #IEF . Cette vie nous a transformé tous les trois à dire vrai. Ce n’est pas un choix de la facilité peut-être, mais c’est vraiment un choix heureux chez nous, et j’ai l’intention de créer des podcasts à ce sujet histoire de partager notre expérience de famille sans école pour celles et ceux que cela peut intriguer et intéresser. Même si c’est le passé, ce fut un vécu riche et inventif, plein de temps cools, de recherches et d’erreurs et de réussites, plein de vie !

J’aime créer et peindre en musique ou sans, une fois que je suis dedans, j’oublie tout tant je suis happée, j’aime créer du lien et accompagner des personnes vers leur créativité propre avec plus d’intuition, c’est intéressant. J’ai stoppé mon association des Ateliers L’Envol en temps de pandémie, parce qu’en campagne c’est trop difficile de trouver le public intéressé par une pratique créatrice pour les petits et grands en inter-générationnel, malgré ma formation et tout … Mon énergie a ses limites en bonne zèbre HPI et avec un tdah de rêveuse , je dois me poser des limites si je veux aboutir dans mes projets créatifs . Donc je n’accompagne plus d’enfants avec mon ancien Jeu de Peindre, finito !

Les Ateliers l'ENVOL mon ancien Jeu de Peindre aujourd'hui fermé.
Mon ancien Jeu de Peindre, Les Ateliers L’Envol aujourd’hui fermés, Finito !

Je suis à un moment de ma vie où à la fois tout s’apaise et s’enflamme, dans une juste mesure avec plus de puissance. Ce temps où les femmes peuvent devenir des sorcières pleines de connaissances à partager et à échanger sans plus se soucier de faire peur ou non.

Parce que nous savons aimer et être aimées.

Parce que nous savons créer .

via GIPHY

C’est dans ce temps de fin de pré-ménopause/ Ménopause que je suis, et que je me sens forte et joyeuse, fatiguée et malmenée, en découverte de nouveaux rythmes et énergies, que j’aime ma valse des émotions vivantes, l’émotion qui veut dire aussi mouvement… Bienvenue à vous lectrices et lecteurs…

L’autre Magda