Haikus et images d’été

Dans le joli foutoir, de ce grand bazar,

voici quelques haikus et photographies

pour débuter.

 

A propos de Haikus en français, voici ce que j’ai trouvé :

« Un haïku japonais traditionnel comporte 17 sons ( qu’on appelle mores ). Ces sons sont divisés en trois phrases : 5 sons, 7 sons, 5 sons. Dans un haïku français, on remplace les mores par l’équivalent d’une syllabes. Cela donne trois phrases :

  • la première avec 5 syllabes,
  • la dexièume avec 7 syllabes,
  • la troisième avec 5 syllabes.

Un haïku ne comporte pas forcément de rime.

Il peut aussi comporter une césure, qui servira à juxtaposer deux idées… »

Ceci étant issu du site unhaiku.com sur cette page.

 

Le vieux saule est là, 
Qui nous caresse de ses branches,
Verte pluie d’été.

 

Tu fonds sous ma langue,
Colorée et épicée,
Capucine aimée.

 

Dans l’herbe, allongé,
Il est là le félin mou
qui s’abandonne à l’été.

 

Témoins du soleil
Pointes jaunies des graminées
Qui colorent l’été.

 

 

Le tronc du poirier 
Le souvenir vivace
de l’arbre d’en face.

 

Une robe en soie
Un envol de de sensations
craquent les feuilles sèches.

 

 

Envol de mots

Ta main dans la mienne

Où donc irons-nous ?

 

A bientôt,tentons de prendre plaisir et temps de vivre… L’autre Magda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.